enfanceLa prévention de l'ostéoporose des personnes âgées doit commencer dès l'enfance et surtout à l'adolescence, au moment du pic de croissance pubertaire.

Il faut tout faire pour que la densité squelettique soit la plus élevée possible jusqu'à l’âge de 25 ans, ensuite le calcium a beaucoup plus de mal à se fixer sur les os. Le capital osseux change peu jusqu'à environ 40 ans.
Chez la femme, après la ménopause, du fait de la brutale carence en œstrogènes, la perte osseuse devient importante, de l’ordre de 3 % par an pendant au moins cinq ans, ce qui représente environ 15 % du squelette. Plus tard, la perte est de 1 % par an.
Dès lors, rien de moins étonnant qu’à l’approche de la cinquantaine, les femmes se précipitent sur les yaourts et autres produits laitiers. La démarche est louable, mais loin d’être suffisante. On a longtemps associé le calcium et l’ostéoporose. Or le calcium n’est qu’un élément parmi d’autres.