Ostéoporose: quelles sont les postures de Yoga à éviter?

Mar 12, 2019 par

Selon une récente étude, certaines postures de Yoga peuvent augmenter le risque de fractures et de blessures chez les personnes souffrant d’ostéoporose et d’ostéopénie. Retour sur ces travaux réalisés par la clinique Mayo de Rochester, dans l’Etat du Minnesota.

osteoporose-yoga

Les postures de Yoga à éviter

De nombreux professionnels de la santé ont encouragé la pratique du yoga et l’ont présentée comme une activité sans danger pour les patients quel que soit leur état de santé. Cependant, plusieurs rapports ont décrit des blessures résultant du yoga, allant de tensions musculaires légères à des fractures osseuses. Ce constat est d’autant plus retrouvé chez les patients ostéoporotiques et ostéopéniques.

Des chercheurs à la clinique Mayo ont décrit des blessures causées par le yoga chez des personnes atteintes d’ostéoporose et d’ostéopénie.

À savoir ! L’ostéoporose est une maladie dans laquelle les os s’amincissent et deviennent poreux à cause de la perte de minéraux. La perte osseuse qui n’a pas atteint le stade du diagnostic de l’ostéoporose est appelée ostéopénie. C’est une fragilisation des os consécutive à une baisse de la densité minérale osseuse.

En examinant le dossier de 89 patients atteints d’ostéoporose ou d’ostéopénie (dont 90% de femmes) reçus à la clinique Mayo entre 2006 et 2018 pour des douleurs attribuables au Yoga, les chercheurs se sont aperçus que douze positions de Yoga pouvaient avoir précipité ces lésions.

yoga

Les blessures ont été classées en 3 groupes: les lésions des tissus mous, les lésions axiales (relatif à la colonne vertébrale) non osseuses et les lésions osseuses.

Concrètement, ce sont les postures nécessitant une hyperflexion ou une hyperextension de la colonne vertébrale qui entraînaient le plus de blessures. Ces blessures étaient localisées au niveau des vertèbres cervicales, vertèbres thoraciques et des lombaires.

Après l’analyse des clichés obtenus par imagerie médicale, les chercheurs ont identifié 29 lésions osseuses typiques dont :

Vers la prescription d’une ordonnance médicale ?

“Le yoga présente de nombreux avantages. Il améliore l’équilibre, la souplesse, la force et constitue une bonne activité sociale. Mais si vous souffrez d’ostéoporose ou d’ostéopénie, vous devez modifier les postures pour l’adapter à votre état” a déclaré le Docteur Sinaki, spécialiste de la médecine physique et de la réadaptation à la Mayo Clinic.

Pour les chercheurs, il est nécessaire que les patients souffrant d’ostéoporose pratiquent une activité physique, et notamment le Yoga.

Ainsi, il faudrait que les personnes souffrant d’ostéoporose ou d’ostéopénie bénéficient d’un certificat médical indiquant les positions à privilégier, et celles à éviter, pendant les exercices de Yoga.

Ce type de document, formulé par le médecin ou le kinésithérapeute, pourrait également être remis au professeur de Yoga afin qu’il oriente ses conseils pendant le cours.

Après avoir précisé que ces travaux décrivent la plus grande série de cas de blessures médicales liées au Yoga, les chercheurs rappellent que la popularité grandissante de cette discipline laisse présager une augmentation de la  prévalence des lésions.

Ils encouragent donc les professionnels de santé à discuter de ces risques avec leurs patients tout en leur proposant des programmes d’exercices appropriés en fonction de leur état de santé.

Julie P., Journaliste scientifique

Julie P.
Journaliste scientifique.
Spécialiste de l'information médicale.
Passionnée par l'actualité scientifique et les nouvelles technologies.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.